Le coin des départements (Yonne)

Dernière mise à jour le 12 juin 2017

Manifestation pour la reconstruction du gymnase Albert Camus samedi 17 juin 2017

Les collègues du collège Albert Camus organisent un rassemblement devant l'espace sportif Albert Camus à Auxerre pour demander la reconstruction du gymnase.Cette manifestation aura lieu le samedi 17 juin 2017 à 10h. On se rendra par la suite à la mairie d'Auxerre pour être reçu sur cette question.

Comité Technique Spécial Départemental du 15 mars 2017

La FSU a tout d'abord fait une déclaration préalable : (69 ko)
Nous sommes intervenus sur de nombreux établissements pour défendre la création de postes et limiter au maximum les suppressions de postes.

 

Rencontre avec le conseil départemental 89

Le SNEP-FSU 89 a rencontré ce vendredi 3 février les services du conseil départemental de l'Yonne. Nous avons fait remonter un certain nombre de doléances d'établissement sur le carnet de correspondance. Rappelons que la plus grande partie de carnet est commune à l'ensemble des collèges du département (hors règlement intérieur, et page de garde). Nous ferons le point d'ici deux mois sur la future maquette du carnet de correspondance et ses éventuelles modifications. Le SNEP-FSU a demandé à faire partie du groupe de travail conduit par le conseil départemental sur cette question, demande refusée pour l'instant par le conseil départemental. Refus qui nous semble incompréhensible au regard des incohérences (pour ne pas dire plus) du carnet actuel : par exemple l'emploi du temps en page de couverture du carnet est l'inverse de tout ce qui se fait dans les agendas ou ENT ; ce qui le rend donc incompréhensible pour les élèves et notamment les 6èmes.

Sur la liste des matériels sportifs qui est proposée aux établissements au mois de mars-avril, le SNEP-FSU 89 a fait un certain nombre de propositions. Elles pourraient être intégrés en fin d’année civile au renouvellement du marché. Nous transmettrons des propositions écrites d'ici la fin de l'année scolaire. Le conseil départemental nous a rappelé que la liste sera sur l'intranet de son site, il faudra donc au mois de mars contacter le gestionnaire de votre établissement pour voir les commandes possibles.

La liste est ici (15 ko)

.

Audience FSU 89 au rectorat

La FSU 89 a été reçu au rectorat, le compte-rendu en est ici.

Congrès départemental du SNEP 89

Tous les syndiqués du SNEP-FSU 89 sont invités au congrès départemental. Il aura lieu le jeudi 15 décembre 2016 à l'ESPE, 24 rue des Moreaux, à Auxerre. Il débutera à 9h30 jusqu'à 16h30. Si vous n'avez pas reçu votre convocation, contactez nous par mail au s3-dijon@snepfsu.net .

Conseil départemental de l'éducation nationale

Le CDEN de rentrée a pour objet la politique départementale en éducation du conseil départemental( dotations de fonctionnement pour les collèges, transport etc..) Mais c’est surtout le projet de fermeture de Bienvenu Martin qui était dans toutes les têtes et sur toutes les lèvres. Le compte-rendu du 13 septembre : http://sd89.fsu.fr/CDEN-du-13-septembre.html

 

Fermeture de Bienvenu Martin : vote le 1er juillet

C’est donc le premier juillet au matin que le Conseil Départemental est appelé à se prononcer en réunion plénière sur la fermeture du collège Bienvenu-Martin d’Auxerre. La FSU a, par tous les moyens, exprimé son opposition à ce projet qui ne saurait se justifier par la nécessité d’ouvrir un autre collège dans le nord de l’Yonne. Oui, il faut un collège dans le nord, mais ça ne saurait se faire au dépens du dernier établissement REP d’Auxerre, dans un quartier considéré comme prioritaire par l’état. Alors que l’Inspectrice d’Académie vient d’ouvrir un chantier sur la réussite scolaire et a programmé un séminaire en octobre, il nous semble qu’une telle décision ne peut se prendre sans attendre la fin des travaux de ce séminaire. La FSU s’adresse dans une lettre ouverte aux conseillers départementaux dans ce sens La FSU a déposé un préavis de grève pour la journée du 1er juillet, afin que les personnels puissent se rassembler au conseil Départemental afin de montrer leur opposition et leur détermination.

La lettre aux conseillers (62 ko)

 

 

Appel à rassemblement devant la préfecture le vendredi 11 mars à 9 h

 

La communauté éducative du collège Bienvenu Martin poursuit sa mobilisation contre la fermeture envisagée de son collège. A l’occasion du CDEN du 11 mars prochain, les personnels du collège ainsi que les écoles du secteur ont décidé d’appeler à la grève et d’organiser un rassemblement à 9 h devant la préfecture. Cette action est couverte par un préavis de grève déposé par la FSU. La FSU appelle les personnels des écoles, des collèges et des lycées de l’auxerrois ainsi que les parents d’élèves à se joindre à ce rassemblement en soutien aux personnels grévistes. Soyons nombreux à montrer ainsi notre opposition à la fermeture envisagée du collège Bienvenu Martin ainsi qu’à toute autre fermeture de collège dans le département

Manifestation le 10 mars pour le maintien et la progression du pouvoir d'achat des retraites

Une manifestation aura lieu devant la préfecture le jeudi 10 mars à 11h30.

Le tract : (67 ko)

SPECIAL VOTE DES REPRESENTANTS DES AS au CD UNSS

Un peu d’éthique, cela ne sera pas superflu !!! !

Le SNEP-FSU qui défend depuis toujours, seul, le sport scolaire, nos AS, reste sceptique sur les raisons qui ont poussé le « SE-UNSA » à présenter dans notre département une liste aux élections au Conseil départemental de l'UNSS. La pluralité fait partie de toute démocratie et ces élections qui habituellement ne présentent comme seul enjeu que de faire voter massivement les comités directeurs de nos AS, doivent être un révélateur du sport scolaire que nous voulons. Mais au nom de la pluralité tout n’est pas permis.
Qu’elle n’est pas notre surprise de découvrir sur la liste concurrente des personnes qui n’ont jamais pris part à un fonctionnement d’une association sportive et peut-être n’en connaissait pas l’existence avant cette rentrée (un parent d’élève dont l’enfant n’a pas été et n’est pas licencié, un professeur de mathématiques que les collègues EPS connaissaient à peine dans l’établissement et qui n’a jamais participé à l’association sportive ou à une AG). Nous avons donc demandé l’invalidation de cette liste.
Ce serait du jamais vu que des collègues puissent être élus en tant que représentants des AS alors qu’ils ne sont pas membres de ces AS et qu’ils ne remplissent même pas les conditions pour voter. Que défendront-ils pour les AS ? Qui représenteront-ils ? A qui rendront-ils des comptes ? D’ailleurs la constitution de la liste pourrait laisser à penser à certains parents d’élèves que le parent candidat est quelqu’un d’investi dans une association sportive alors que c’est une toute autre manœuvre qui est à l’œuvre….
Pour nous les bornes sont dépassées ! On voit dans les élections politiques des candidats prendre une boite aux lettres quelques mois avant les élections pour pouvoir être candidat, ici c’est encore pire. Mais certains font surement trop de politique et pas assez d’association sportive pour se rendre compte qu’il reste des règles à respecter et que l’éthique n’est pas un supplément d’âme. Si jamais cette liste était maintenue, ce que nous ne voulons pas croire, un petit éclairage s’impose.
Les 2 listes en présence: l'une, soutenue par le SNEP et l'autre clairement étiquetée SE-UNSA ne défendent absolument pas les mêmes mandats ! On pourrait s’étonner que le SE-UNSA présente une liste alors qu’il n’a jamais daigné siéger depuis 8 ans au conseil départemental de l’UNSS (siège qu’il a de droit) !
En votant pour la liste « sport scolaire, un droit pour toutes et tous », vous confortez ce qu'à obtenu le SNEP FSU depuis 4 ans au niveau national:
• Le plus important: un forfait 3h reconnu enfin dans le décret 2014 dans les statuts des enseignants d'EPS
• La reconnaissance officielle comme activité complémentaire à l'enseignement du rôle des délégués de district, cheville ouvrière du fonctionnement de nos AS
• Non moins fondamental: le retour des cadres au sein de l'éducation nationale en tant que mis à disposition. Le détachement n'est dorénavant plus obligatoire
• Le maintien de la subvention d'Etat (2,6M d'€) à l'UNSS malgré une volonté politique de privatiser le sport en général
• Le maintien du prix de la licence au taux de 2014
• Le passage du 1/2 tarif pour les AS des 352 REP+ et des 109 LP de l'éducation prioritaire
• Des crédits pour l'animation dans les établissements en hausse depuis 3 ans Au niveau départemental, le SNEP 89 obtient et agit
• Obtention de 5 IMP supplémentaires pour les coordonnateurs de district au niveau régional, dont 1 pour l’Yonne.
• Régularisation de TZR sans AS
• Audiences et interventions auprès du conseil départemental pour une meilleur subvention pour l’UNSS
• La libération et "la sacralisation" de tous les mercredis après-midi. Bataille continuelle qui encore cette année est remise en cause avec les formations obligatoires pour nous faire appliquer la réforme du collège Sur tous ces points, le SNEP se bat et continuera à se battre.
Pendant ce temps, que fait le SE-UNSA pour défendre le sport scolaire? Ce qui est sûr c'est que les revendications principales au niveau national de ce syndicat vont à l'encontre de nos AS et des rencontres et échanges qu'elles permettent. Le SE-UNSA revendique 2h de forfait ce qui, si c’était mis en place, changerait en un temps très court le fonctionnement du sport scolaire où les rencontres entre établissements ne seraient que des exceptions et où la majorité des collègues fonctionneraient donc en interne. Aujourd’hui il aligne cela avec la réduction du temps de travail mais il était pendant un certain temps sur 18h de cours et l’association sportive en option en heures supplémentaires. Il défend également les chefs d’établissements qui refusent la présidence des AS. Il faut signaler qu’à cette rentrée aucun chef d’établissement n’applique cette consigne (inapplicable d’ailleurs puisque cela est de droit) ! La revendication du SE nous amènerait à devenir une association comme les autres et les spécificités du sport scolaire à la française que beaucoup nous envient (mercredi après-midi, installation sportive, statut des profs d'EPS, UNSS) disparaîtraient et nous deviendrions au mieux une annexe du FSE, au pire des associations traditionnelles (donc pas nécessairement présente dans tous les établissements).
Le SNEP FSU milite pour un sport scolaire ouvert au plus grand nombre grâce à un forfait 3h reconnu et favorisé grâce à la priorité que nous revendiquons partout et pour tous sur les installations sportives le mercredi après-midi, grâce à des tarifs défiant toute concurrence.

Une mobilisation du seul SNEP-FSU sur le point d'aboutir !

Depuis 2 ans, suite à l’incendie du gymnase Albert Camus, le SNEP est intervenu à de nombreuses reprises : audience au député, au président du conseil général, au maire d'Auxerre, au recteur, rassemblement pour la pose de la première pierre avec les parents d'élèves, articles dans la presse....Ces actions ont enfin payé, l'assistante parlementaire du député vient de nous rappeler pour nous signaler que la décision était prise par le conseil général de prendre la maîtrise d'oeuvre pour la construction du futur gymnase.

C'est une première victoire pour les collègues et le SNEP-FSU 89, seul syndicat à avoir porté et suivi ce dossier. Le SNEP-FSU 89 va demander à être reçu rapidement par le conseil général et la mairie d'Auxerre pour s'assurer d'un financement à la hauteur et d'une construction adaptée aux exigences actuelles de l'enseignement de l'EPS.

Manifestation au collège Albert Camus pour la reconstruction du gymnase

Depuis 2 ans, suite à l’incendie du gymnase Albert Camus, le collège Albert Camus et le quartier des Conches sont privés de leur gymnase. Depuis 2 ans, de réunions en réunions, de promesses en promesses, Mairie d’Auxerre et Conseil Général de l’Yonne se renvoient la balle. Depuis 2 ans, les professeurs d’EPS organisent tant bien que mal l’enseignement obligatoire au prix de nombreux transports et d’une perte de temps colossale : sur leurs 4 années d’EPS, les élèves passent 6 mois dans le bus ! Monsieur FEREZ (maire d’Auxerre) et Monsieur VILLIERS (président du CG) s’accordent sur la nécessité de reconstruire ce gymnase, à condition que ce soit l’autre qui s’en occupe… MAINTENANT, CA SUFFIT ! Si nos responsables politiques refusent d’assumer leurs responsabilités, les citoyens vont leur rappeler leurs obligations !
Nous invitons les élèves, les parents d’élèves, les enseignants, les associations du quartier des Clairions et tous les citoyens qui considèrent qu’il est temps d’agir, à se joindre à nous pour : SYMBOLIQUEMENT POSER LA PREMIERE PIERRE DU NOUVEAU GYMNASE QUE NOUS ATTENDONS !
Rejoignez-nous le SAMEDI 14 JUIN à 10H00 au stade des Conches (à côté du collège), truelle en main pour montrer notre détermination. Suite à cette manifestation, nous demanderons à être reçus par Monsieur le Préfet de l’Yonne, représentant de l’Etat dans le département, pour qu’il pousse nos représentants politiques à enfin se mettre au travail sur ce dossier ! Le SNEP-FSU appelle bien sur tous les collègues à rejoindre ce rassemblement.

 

 

Audience auprès du conseil général

Le SNEP 89 a demandé et obtenu une audience auprès de M. Villiers (président du CG 89) pour aborder les sujets suivants: les équipements sportifs et notamment la nécessaire reconstruction du gymnase Albert Camus à Auxerre et la baisse de la subvention UNSS de 63000 euros à 31000 euros en deux ans.
Au sujet du gymnase Albert Camus, malgré nos nombreux arguments pour sa nécessaire et rapide reconstruction, le président est resté sur sa ligne de défense : "la reconstruction du gymnase est de la responsabilité de la mairie d'Auxerre". En clair, le nœud du problème se pose en terme financier et donc de la collectivité qui reconstruira et qui aura à charge l'entretien du gymnase. En d'autres termes, le conseil général de l'Yonne n'assume pas ses responsabilités en terme de service public d'éducation physique et considère que cette compétence en reviens à la municipalité  d'Auxerre.
Cette prise en otage de l'éducation physique du collège Albert Camus d'Auxerre est intolérable et inacceptable. C'est pourquoi de futures actions seront mises en œuvre.
Par ailleurs, M. Villiers a accepté que nous siégions au sein des commissions des équipements sportifs du CG89 pour apporter nos conseils et notre expertise dans le but de répondre au mieux aux besoins de nos collègues et des élèves.
Au niveau de la baisse des subventions de l'UNSS, le président du CG 89 est conscient de l'importance et de l'intérêt de l'UNSS départementale. C'est pourquoi, pour revoir cette question des subventions de l'UNSS, le CG 89 demande à voir le bilan financier annuel.

La délégation du snep (Janicot Marie, Levalet Julien, Prisot Arnaud)

Grève et manifestation le 15 mai

La manifestation pour jeudi 15 mai aura lieu à 14h30 à la place de l'arquebuse.

l'affiche (140 ko)

audience auprès de la mairie d'Auxerre

Le SNEP-FSU 89 (représenté par Julien Levalet, Arnaud Prisot, Benoit Chaisy) a été reçu par le maire d'Auxerre le mardi 17 décembre. Pendant près d'une heure nous avons abordé la question du gymnase Albert Camus et de sa reconstruction, mais aussi la question des rythmes scolaires et la mise en palce des temps d'activités périscolaires à la rentrée 2014.

Sur le gymnase, le maire s'est engagé à céder le terrain à titre gracieux au conseil général et à reverser également la prime d'assurance, mais souhaite que la reconstruction soit réalisée par le conseil général.

Sur la mise en place de la réforme des rythmes à la rentrée scolaire 2014, le maire s'est engagé à ce que tout se fasse en concertation avec les enseignants d'EPS concernés et parait soucieux que les conditions d'enseignement de l'eps dans le second degré ne s'en trouvent pas dégradées.

Le SNEP-FSU continuera ses interventions pour que le gymnase Albert Camus soit reconstruit au plus vite mais aussi que ce soit un gymnase construit en référence aux productions sur les grandes salles du SNEP; Nous serons vigilant pour que la mise en place de la réforme des rythmes sur Auxerre ne pénalise pas l'EPS (que ce soit dans le 1er degré ou dans le 2nd degré).

Conférence sur l'égalité dans l'Yonne

Un econférence sur l'égalité aura lieu le 11 février à 14h, la description est en pièce jointe.

l'affiche (105 ko)

Manque de professeurs dans l'Yonne

Le SENP-FSU de l'Yonne a dénoncé le manque de professeurs d'EPS dans l'Yonne et ce dès la rentrée. Suite à la parution du communiqué de presse, le SNEP-FSU a été invité à s'exprimer sur France Bleu Auxerre le mardi 1er octobre à 7h50.

le communiqué de presse du SNEP-FSU (39 ko)

 

Mardi 10 septembre : manifestation pour une autre réforme des retraites

La FSU de l'Yonne avec la CGT, FO et Solidaires ont appelé à la grève mardi 10 septembre pour une autre réforme des retraites. Le rendez vous est à 14h30 devant la maison des syndicats.

Fin de la gratuité des transports scolaires ; un retour en arrière profondément injuste

Le Conseil Général de l'Yonne a voté, à une courte majorité, le jeudi 7 février 2013 la fin de la gratuité des transports scolaires, qui datait de 1971, pour tous les élèves du département, en décidant d'un coût allant de 90 à 120 euros par enfant selon le cycle de la scolarité. Ce sera donc le premier département de l'académie de Bourgogne qui mettra fin à la gratuité. La FSU de l'Yonne désapprouve ce choix, tout comme elle l'avait déjà fait savoir en votant contre le 30 janvier lors d'un CDEN spécial convoqué pour consultation par le Conseil Général sur cette question d'une tarification des transports scolaires. Pour la FSU, les transports scolaires font partie d'une mission de service public permettant l’accès à l’éducation qui, elle aussi, est gratuite. Cette tarification va faire porter les coûts du transport avant tout sur les couches de la population les plus en difficulté, qui sont celles qui ont le plus besoin de déplacement pour rejoindre leur établissement, et qui sont aussi les premières victimes de la crise. La FSU exprime sa volonté de ne pas pénaliser les élèves obligés de prendre le car, qui subiront ainsi une double peine : non seulement ils mettent plus de temps pour aller à l'école, mais en plus leurs parents sont obligés de payer le transport. D'autre part, la FSU dénonce l'absence de coordination entre la collectivité et l'Education nationale puisque la politique départementale ne tient pas compte de cette nouvelle donne : les élèves des écoles qui ferment, des RPI, des regroupements d'écoles paieront donc cette politique.

Depuis la FSU a demandé à rencontrer le président du conseil général qui n'était "pas disponible" et nous avons rencontré M.Siopathis. Nous avons une nouvelle fois dénoncé la décision du conseil général. Nous avons pointé plus particulièrement la situation qui sera faite au élèves de SEGPA qui faute d'implantation de SEGPA seront obligés de prendre le bus et donc de payer des transports qu'ils n'auraient pas payé. A l'examen il apparait que ce sont près de 20% des élèves de SEGPA qui seront pénalisés et devront engager des frais de transports alors qu'ils se rendraient à pied à leur collège d'origine. Malgré cela, le Conseil général a refusé de prendre en compte la situation de ces élèves et se dit prêt à aucune modification de son projet et notamment la prise en copmpte des ressources des familles. Le SNEP continuera avec la FSU d'intervenir pour que cette situation injuste ne perdure pas. N'hésitez pas à en informer les parents d'élèves de votre établissement.

Samedi 6 avril : tous en manifestation à paris pour l'éducation

LaFSU de l'Yonne organise un déplacement collectif en bus pour se rendre à la manifestation du 6 avril à Paris.

le d"aprt est à 10h de la gare routière d'Auxerre, 10h30 gare de joigny, Sens à 11h place Jean Jaurès, arrivée à 13h à Bastille.

Retour 17h de la gare Montparnasse, puis retour à Sens, joigny, arrivée à Auxerre à 20h

le Comité Technique Spécial Départemental du 22 janvier

Le SNEP était présent lors du Comité Technique Spécial Départemental du 22 janvier 2013. La carte scolaire pour le 1er degré et la dotation départementale pour le 2nd degré ont été examiné. La FSU y a dénoncé pour le second degré l’insuffisance de la dotation départementale ainsi que la place tiennent les heures supplémentaires dans les dotations. Maintenant les dotations vont être examinées dans les établissements, nous appelons bien sur les collègues à refuser les heures supplémentaires partout où cela permet une amélioration des conditions d’affectation des TZR ou une création d’emplois. Nous appelons bien sur les collègues à voter et faire voter contre la DHG partout où elle ne permettra pas l’accueil des élèves dans de bonnes conditions (effectifs dans les classes, soutien natation, etc).

 

Jeudi 31 janvier : grève pour l'emploi, le pouvoir d'achat et contre la journée de carence

Le 31 janvier, les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires appellent les agents de la fonction publique à une journée de grève le 31 janvier prochain. Nous porterons les revendications pour :
- l'emploi
- les salaires et le pouvoir d'achat en exigeant notamment une augmentation de la valeur du point d'indice
- l'abrogation du jour de carence
- l'amélioration dufonctionnement de la fonction publique et des services publics.

Autant d'exigences qui seront défendues lors d'un rassemblement à 16h30 devant la préfecture et une rencontre au préfet à 17h15.

Jeudi 11 octobre: la FSU boycotte le CTSD

Les représentants FSU n’ont pas siégé aujourd’hui ce jeudi 11octobre 2012 au Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) qui devait faire le bilan de la rentrée dans notre département.
En effet, nous n’avons eu connaissance que le lundi des documents de travail. les représentants de la FSU sont bien entendus porteurs des revendications de la profession mais ils tiennent également à analyser sérieusement les documents transmis par l’inspection académique. Ce délai était bien trop court pour en faire une analyse sérieuse et prendre les contacts nécessaires avec les collègues. Pour pouvoir remplir pleinement le rôle de représentant des personnels, il faut du temps !
La pratique de l’administration consistant à ne pas respecter les délais de transmissions des informations n’est pas acceptable et commence à devenir une habitude. Cela constitue une obstruction au bon déroulement du dialogue social. C’est pour que la profession et ses représentants soient respectés que la FSU a décidé collectivement de ne pas siéger. Nous en avons informé les autres organisations au préalable.

Le quorum n’étant pas atteint, le CTSD a été reporté et se tiendra le 23 octobre prochain

 

Mardi 17 avril : Denfert en colère

Les enseignants du collège refusent toujours la baisse de moyens pour la rentrée prochaine qui aura, entre autres, pour conséquence la fermeture d'une classe de 6ème, des effectifs surchargés et la suppression des heures pour les élèves en difficultés. Ils ne voient pas comment ils pourront faire face de façon satisfaisante l'an prochain si l'on ajoute à cela les phénomènes de violence qui ont tendance à se banaliser. Ils ont donc manifesté à la sortie du collège en arborant des T-shirts "Denfert en colère" et ont invité à la population à signer la pétition réclamant davantage de moyens pour la rentrée prochaine.

Jeudi 16 mars : CTSD sur les postes

Le CT départemental qui statuait sur les créations et les suppressions de postes dans notre département à la rentrée prochaine s’est tenu aujourd’hui.
Les représentants FSU se sont à nouveau attachés à dénoncer la politique du "toujours moins" dans l’éducation nationale qui conduit à supprimer toujours plus de postes alors que les effectifs sont en hausse dans les collèges et stables dans les lycées.
Le bilan est donc de 23 suppressions au total dans les établissements du 2nd degré du département et toujours beaucoup d’heures supplémentaires qui conduiront certains collègues à devoir effectuer un complément de service dans un autre établissement alors que les heures existent dans le leur !
Dès que le nombre d’heures de BMP nous paraissait suffisant nous avons demandé la transformation de ces BMP en postes fixes. Certaines propositions seront étudiées.

Le SNEP a rappelé sa très forte vigilance sur le fait qu'à l'ensemble des BMP prévus soit intégré le forfait d'AS.
Dans le détail :
- En collèges
16 suppressions, 12 créations, 4 postes bloqués
- En lycées
28 suppressions, 9 créations, 1 poste bloqué

En EPS : 2 suppressions, 1 poste bloqué

Les organisations syndicales ont voté de façon unanime contre ce projet ce qui oblige l’Inspection académique à nous faire une autre proposition.

La prochaine réunion du CTD se déroulera vendredi 23 mars prochain. A l’issue de cette réunion, nous vous communiquerons les décisions définitives qui seront prises.

 

la déclaration FSU au CTSD (39 ko)

Mardi 21 février : rassemblement à Auxerre

A l'occassion du Conseil Départemental de l'Education Nationale, la FSU appelle à un rassemblement à 14h30 devant la préfecture.

la lettre de soutien de l'association ACSY (396 ko)

Mercredi 29 février : journée d'action européenne

Ensemble, à l’appel de tous les syndicats d’Europe, agissons pour dire non à l’austérité ! Une vaste campagne de culpabilisation se développe. Partout, les salariés s’entendent dire qu’ils coûtent trop cher.
Ont été mis en cause : âge de départ à la retraite, durée légale du travail, conventions collectives, procédures de licenciement, salaire minimum, droit de grève, services publics et protection sociale… Trop c’est trop, des alternatives existent pour l’emploi et la justice sociale RASSEMBLEMENT A PARTIR DE 12H DEVANT LE MEDEF A AUXERRE ROUTE DE MONETEAU AVEC CASSES CROUTES ET RAFRAICHISSEMENT

L'appel intersyndical à la mobilisation (88 ko)

Mardi 31 janvier : journée de grève intersyndicale pour le retrait des projets de réforme de l'évaluation et contre les suppressions de postes

La mobilisation de tous est nécessaire, nous souhaitons que chaque établissement puisse envoyer une délégation pour la manifestation nationale à Paris. Prenez contact avec nous pour réserver votre place dans le bus:
- départ 10 h Auxerre à la gare routière,
- arrêt à 10 h 30 à Migennes (gare côté cheny)
- arrêt à 10 h 45 à Joigny (devant mairie)
- arrêt Sens à 11 h (place office tourisme)
- dépôt manifestants place Rostand.

Jeudi 15 décembre : journée de grève intersyndicale pour le retrait des projets de réforme de l'évaluation

Les fédérations syndicales signataires condamnent ces projets que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012. Il est désormais de la responsabilité du ministère de mettre un terme à ce conflit en retirant ce texte et en ouvrant de véritables négociations sur cette question.
Elles appellent les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation (éducation nationale et enseignement agricole), à être massivement en grève le 15 décembre prochain pour exiger le retrait des projets de texte sur l’évaluation.
10h, Assemblée Générale à Sens (marché couvert), Tonnerre (collège)
14h30, Rassemblement-Manifestation, Inspection Académique à Auxerre (*)
L’annonce de la grève unitaire et la mobilisation des collègues ont contraint le ministère à un premier recul en rétablissant les promotions de 2012 à 2015 selon les modalités antérieures

L'appel à la grève intersyndical (340 ko)

Mardi 27 septembre : journée de grève intersyndicale à l’appel des Fédérations de l’Education nationale FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA Education.

AG le matin à 10 h : - Auxerre (passage Soufflot) - Migennes (salle Valmy) - Tonnerre (collège A. Minard) - Sens (salle Gambetta : sous le marché couvert)

Manifestation l’après midi à Auxerre : départ à 15 h de l’Inspection Académique, direction la préfecture. POUR UN AUTRE BUDGET ET POUR D’AUTRES RÉFORMES DU SYSTÈME ÉDUCATIF
➜ POUR un plan pluriannuel de recrutement massif à la hauteur des enjeux des services publics
➜ POUR le respect de nos métiers et de nos missions
➜ POUR la revalorisation de nos professions et de nos salaires
➜ POUR donner un avenir au collège
➜ POUR construire un lycée démocratique
➜ POUR une réelle relance de l’éducation prioritaire
➜ POUR une autre réforme de la formation des enseignants
➜ POUR développer une véritable orientation scolaire

Le SNEP 89 intervient pour une liste complémentaire pour le CAPEPS

Le snep 89 a écrit aux députés et les a amenés à questionner le ministre qui a répondu :

la réponse du ministre au courrier de Mme Fort (996 ko)

La réponse de l'Inspection Académique pour le jeudi de l'ascension

Suite au courrier du SNEP, M. l'Inspecteur d'Académie nous a répondu. Les établissements du second degré sont invités à rattraper ce jour sur une journée de la toussaint.

Le courrier de l'IA (1339 ko)

Le SNEP 89 écrit à l'IA pour le jeudi de l'ascension

Depuis plusieurs années, le jeudi de l'ascension pose un certain nombre de problèmes. Le SNEP 89 a donc décidé d'écrire avant à l'inspecteur d'académie pour que cela n'empiète plus sur le fonctionnement de l'UNSS dans le département.

le courrier du SNEP 89 (31 ko)

Le SNEP 89 intervient pour une liste complémentaire pour le CAPEPS

Le snep 89 a écrit aux députés et les a amenés à questionner le ministre qui a répondu :

la réponse du ministre au courrier de M.Rolland (906 ko)

Une liste complémentaire pour le CAPEPS

Le snep 89 a écrit aux députés suite au mouvement intra pour demander l'ouverture d'une liste complémentaire au CAPEPS externe et à l'agrégation

le courrier du SNEP 89 (31 ko)

La réponse de J.M.Rolland au courrier du SNEP 89 : (381 ko)

La réponse de M.L.Fort au courrier du SNEP 89 : (116 ko)

Rassemblement le 1er mai

Le rassemblement le 1er mai est prévu à Auxerre à 10h30 place de l'Arquebuse. La manifestation à Sens est en cours de préparation.

Rassemblement le 28 avril

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, UNSA appellent les salariés du privé comme du public à faire du 28 avril, journée mondiale de l’OIT pour la sécurité et la santé au travail commémorant les victimes des accidents du travail et des maladies professionnelles, une grande journée de mobilisation pour la prévention et l’amélioration des conditions de travail, la reconnaissance et la réparation de la pénibilité.
* IPP – incapacité permanente partielle
RENDEZ VOUS LE 28 AVRIL ENTRE 11H00 ET 13 H00 PLACE DE L’ARQUEBUSE A AUXERRE Prise de paroles, partages d’expériences… VENEZ NOMBREUX !

Le tract commun : (31 ko)

 

Manifestation du 19 mars

La FSU organise un transport en car pour monter à Paris. Les horaires sont les suivants : Auxerre (10h30), Joigny (11h) ou Sens (11h30).
Parcours à Paris 14h30 de Luxembourg jusqu'à Bastille.

Grève du 10 février

Les syndicats de la FSU appellent à la grève le jeudi 10 février :
pour dénoncer les suppressions de postes massives à la rentrée 2011
pour demander un moratoire sur la réforme des lycées généraux et technologiques qui va conduire à la rentrée prochaine à de nombreuses suppressions de postes,
pour dénoncer les méfaits des conditions dans lesquelles se trouvent les stagiaires depuis cette rentrée,
pour alerter sur la situation de plus en plus dégradée dans les collèges,
pour qu'une véritable politique d'orientation soit mise en place reconnaissant le rôle indispensable des Co-Psy, ... Pour dire que, cela suffit, on ne veut pas de cette école là !
Rendez-vous à 10 h 00 devant l'Inspection Académique à Auxerre. Lacher de ballons prévu.

 

Le CTPD du 28 janvier

Le CTPD du 28 janvier s'est tenu sur les moyens attribués à la rentrée prochaine. Le SNEP y est intervenu sur la baisse des moyens qui aura des conséquences catastrophiques à la rentrée. Le SNEP a demandé à ce que soit rappelé le côté statutaire des heures de coordination et rappelé la présence indispensable du forfait de 3h dans les services de collègues, ce qu'a fait l'inspecteur d'académie pour les collèges. Nous avons également dénoncé la dernière circulaire natation et le fait que les baisses des DHG amputent les heures pour les projets de natation et les dédoublements de classe. Nous avons également souligné que la DHG était fictive car finalement il manquera des personnels à la rentrée pour assurer les enseignements obligatoires.

Sur la dotation des collèges tous les syndicats ont voté contre hormis Force Ouvrière qui a refusé de voter

Sur la dotation des lycées, la FSU a voté contre, l'UNSA s'est abstenu, FO a refusé de voter. quand on sait que cette dotation va entrainer la suppression de nombreux postes en lycées, on ne peut qu'être plus que surpris d'un vote en abstention par une organisation syndicale !

La délclaration préalable de la FSU : (21 ko)

Action contre la casse du service public le 22 janier 2011 !

Dans l’Yonne, à la rentrée 2011, ce sont 56 postes (équivalents temps pleins) qui seront supprimés :
- 12 postes supprimés dans le 1er degré pour 34 élèves en plus,
- 8 postes supprimés dans les collèges pour 111 élèves en plus,
- 21 postes supprimés dans les lycées pour 73 élèves en plus,
- 15 postes supprimés dans les lycées professionnels pour 110 élèves en moins.

Pour le SNES et le SNEP, la mobilisation du 22 janvier à l’appel du collectif « un pays, une école, un avenir » (regroupant plus de 25 organisations : syndicats enseignants, lycéens, associations pédagogiques, etc…) est une première étape dans un plan d’action qui doit :
• conduire à l’arrêt de la destruction du service public d’Education
• imposer de l’ambition pour l’Education et la relance de la démocratisation du Second Degré
Après le 22 janvier, il faudra poursuivre l’action dans les établissements pour préparer et réussir :
• Une grève majoritaire en février
• Une manifestation nationale à Paris en mars.

AUXERRE (place de l'arquebuse) 14H30 Habillés en noir et munis d'un gilet jaune

le tract intersyndical est ici (98ko)

Opération escargot le 15 décembre!!

Toujours dans l'action pour dire non à l'austérité, oui à une autre répartition des richesses, à l'augmentation des salaires, à la création d'emploi, à des services publics de qualité

AUXERRE (Maison des syndicats) 12 H 00 Pour opération escargot Jusqu’au MEDEF et prise de parole

le tract intersyndical est ici (87ko)

Les actions du 23 novembre

L'action contre la réforme des retraites est loin d'être terminé et se poursuit le mardi 23 novembre.

A 18h Salle Vaulabelle à Auxerre: meeting unitaire autour des questions sociales : emploi, salaire, retraites

A 19H30: apéro rock avec le groupe blues rock affinity
le tract intersyndical est ici (220ko)

Les actions en cours des retraités

Le nombre croissant de personnes en perte d’autonomie est un enjeu de société. L’État doit prendre ses responsabilités par une réponse publique correspondant à un choix de société. Parce que ce risque peut frapper chacun de nous :
• la réponse est une gestion collective de ce risque au sein de la Sécurité sociale ;
• son financement doit se faire dans le cadre de la solidarité nationale, avec un engagement de l’État.
 NON aux restrictions dans la prise en charge par l’Etat, les Conseils Généraux et l’Assurance-maladie
 NON au transfert de ce risque vers les assurances privées.
 NON aux recours sur successions qui frappent injustement les personnes dépendantes et leur famille.

Année après année, les retraités constatent une baisse continue de leur pouvoir d’achat. La revalorisation des pensions basée sur l’inflation est insuffisante pour maintenir le pouvoir d’achat des retraités face aux augmentations auxquelles ils doivent faire face (moins 20% depuis 1993 selon les chiffres de la Cnav).
 Pour une réponse collective et solidaire à la perte d’autonomie
 Pour l’augmentation immédiate des retraites Manifestons ensemble le 25 novembre 2010
Rassemblements /débats à Sens, salle de la Poterne, à 10h.,
Auxerre, salle Soufflot, à 14h.30

Le tract est ici

Vidéo de la manifestation du 6 noembre

http://www.dailymotion.com/video/xfjlfo_manifestation-du-6-novembre-2010-a-auxerre_news

 

Grève et manifestation le 28 octobre

Manifestation à 10h00 à SENS : Place du Marché

Manifestation à 15h à AUXERRE : Maison des syndicats

Manifestation à 10h à MIGENNES : Mairie

Manifestation à 10h à AVALLON : Capucins

Le tract intersyndical de l'Yonne est ici (187 ko)

La manifestation du 16 octobre

Manifestation à 10h00 à Sens : Place du Marché

Manifestation à 15h à AUXERRE : départ Arquebuse

le film de la dernière manifestation est en lien : http://www.dailymotion.com/video/xf7119_manifestation-du-12-octobre-2010-a_news

 

Tous en grève le 12 octobre

Manifestation à 10h00

-SENS : place du Marché à 10h

-AUXERRE : Maison des syndicats à 15h

Le tract intersyndical dans l'Yonne est ici (131 ko)

La manifestation du 2 octobre

Manifestation à 10h00
-AUXERRE : départ Arquebuse

-SENS : place du Marché

Le tract intersyndical dans l'Yonne est ici (131 ko)


Le CTPD du 28 septembre

Le CTPD du 28 septembre s'est tenu sur les conditions de rentrée. le SNEP y a évoqué tous les problèmes de rentrée notamment dans la déclaration suivante :

La délclaration du SNEP-FSU : (266 ko)

 

Tous ensemble le 23

la mobilisation importante le 7 septembre doit être poursuivie pour que le gouvernemenr revienne sur son projet de réforme des retraites.

Les manifestations dans l'Yonne : à 10h à Sens, Place du marché; à 10h à Saint Florentin, à 15h à Auxerre, Maison des syndicats.

Le tract du SNES et du SNEP est ici

La pétition intersyndicale sur les retraites

La motion intersyndicale Le gouvernement doit  nous entendre, le parlement ne peut pas légiférer contre nous, est en ligne sur le site de l’UD CGT 89.
Si vous ne l’avez pas encore signée sur papier, pour signer en ligne, c’est
Et pour la télécharger et la faire signer autour de vous, c’est .

 

La journée d'action du 24 juin

Dans le cadre de la journée nationale d’action interprofessionnelle, les organisations syndicales icaunaises CGT, CFDT, FSU, Solidaires, UNSA, CFTC et FAFPT appellent ensemble les salariés de l’Yonne à décider de la grève le jeudi 24 juin et à participer à la manifestation départementale unitaire à 15h à Auxerre - Départ Maison des syndicats, Rue Max Quantin -

Participez aux rassemblements unitaires le 24 juin
à 10h A Sens, au marché couvert ; à Tonnerre, salle polyvalente

L'appel commun : (266 ko)

Le tract: (200 ko)

La journée d'action du 27 mai

MANIFESTATION A SENS (départ du marché couvert à 10 heures ) -

MANIFESTATION A AUXERRE (départ de la MAISON DES SYNDICATS à 15 heures )

EMPLOI, SALAIRE, RETRAITE : les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent les salariés, les retraités, les jeunes et les privés d’emploi à une journée nationale de mobilisation le jeudi 27 mai 2010 pour interpeller ensemble les pouvoirs publics, tous les employeurs et peser sur les choix à venir.

Le SNES et le SNEP appellent dans les collèges et les lycées les personnels à participer largement à cette journée notament pour exiger :
- l’arrêt des suppressions de postes et la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel de recrutements massifs ; - la mise en place d’une formation professionnelle initiale et continue ambitieuse ;
- l’abandon des réformes Chatel du lycée et de la gouvernance des établissements ;
- la revalorisation des salaires et des métiers ;
- l’amélioration des conditions de travail et d’études.

Action sur les retraites
Tout au long des mois de mai et juin 2010, les organisations CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires, CFTC et FAFPT
vous invitent à participer aux réunions publiques pour débattre de propositions communes
.

Le 11 mai à 18h 30 à Avallon, salle Gouvenain
Le 18 mai à 18h30 à Tonnerre, salle polyvalente
Le 25 mai à 18h30 à Auxerre, salle Vaulabelle.
Le 8 juin à 18h30 Saint à Saint-Florentin, salle Daulé
Le 15 juin à 18h30 à Migennes, salle de l’Armançon
Le 22 juin à 18h30 à Sens, salle Gambetta, au marché couvert

L'appel commun : (203 ko)

Manifestation du 1er mai

Manifestations à Auxerre (Place de l'arquebuse) et à Sens (Place Etienne Dolet) à 10 h 30 à l'appel de la FSU, CGT, CFDT, SOLIDAIRES, UNSA

 

stage retraite du 25 mai

La section départementale FSU 89 organise un stage syndical sur les retraites avec Gérard Aschiéri mardi 25 mai 2010à l'IUFM d'Auxerre de 9h à 17h (déjeuner sur place)
APRES la publication du rapport volontairement alarmiste du COR (Conseil d'Orientation des Retraites)
POUR aller plus loin que les arguments de prétendus bon sens qui vont nous être assénés à longueur de temps par des « personnes responsables, conscients de la réalité de l'évolution de la société »,
POUR permettre à l'ensemble de la profession de s'approprier tous les éléments du débat, technique mais aussi politique,
POUR poser les vrais enjeux et les questions de société qui vont en découler,
POUR s'approprier les données économiques afin d'en décrypter les répercussions,

La FSU souhaite apporter sa contribution au débat pour à la fois informer les collègues et débattre avec eux de ces questions essentielles.

On vous attend.

La demande d'autorisation d'absence est à déposer au secrétariat de votre établissement avant le 25 avril.

N'oubliez surtout pas de nous prévenir de votre venue (envoyez un mail à s2-89@snepfsu.net). Il est important que nous puissions donner à l'avance le nombre de repas à l'intendance de l'IUFM.

 

L'affiche (21 ko)

Manifestation du 23 mars

Les fédérations de la fonction publique appellent à une journée de grève et de manifestation le 23 mars pour demander :
- L'arrêt immédiat des suppressions d'emplois, et des créations de postes partout où cela s'avère nécessaire.
- La résorption de la précarité dans la Fonction publique.
- Des augmentations salariales assises sur la valeur du point d'indice et le rattrapage des pertes de pouvoir d'achat intervenues depuis plusieurs années.
- Une réforme des retraites prenant en compte l'ensemble des questions, tant pour le Code des pensions que pour le régime général, et notamment, le niveau des retraites, l'emploi, le financement, la pénibilité, la réduction des inégalités et visant à une amélioration pour tous.
- Des mesures immédiates pour améliorer les conditions de travail et mettre un terme aux situations de souffrances professionnelles
- Des évolutions ayant pour but l'intérêt général et les besoins de toute la population sur l'ensemble du territoire, ce qui implique le retrait de plusieurs dispositifs contraires à ces principes dans les trois versants de la Fonction publique.
Après la grève réussie du 12 mars qui a connu des taux de grévistes entre de 20 et 50% dans le département et 50% au niveau national (chiffres fondés sur les remontées des établissements, l'administration ne collectant plus les chiffres des grévistes dans la plupart des établissements le jour de la grève), le SNEP 89 appelle tous les personnels à participer à cette manifestation qui partira à 10h30 de la maison des syndicats (rue Max Quantin) pour mettre en avant les revendications spécifiques du second degré.

Le tract intersyndical (85 ko)

CTPD du 18 mars

Le SNEP a siégé au CTPD le 18 mars. Suite aux remontées des collègues, à nos interventions, nous avons obtenu la création de 2 postes d'EPS supplémentaires.

La déclaration du SNEP-FSU (22 ko)

La déclaration da la FSU (12 ko)

 

Manifestation du 30 janvier

La FSU organise une manifestation nationale le 30 janvier. la FSU 89 a prévu deux cars pour monter à Paris, vous retrouverez ci-dessous les horaires. pour s'incrire prenez contact au s2-89@snepfsu.net :

- bus n°1 : Auxerre 10h sur les quais vers la passerelle, Sens 11h place Jean Jaurès
- bus n°2 : Avallon 8h devant l'hôtel Gouvenain, Tonnerre 8h45 devant la gare, St-Florentin 9h15 devant la Mairie, Migennes 9h45 devant la Mairie, Sens 11h place Jean Jaurès.

L'inscription est obligatoire.

Grève du 21 janvier

Rendez-vous le 21 janvier à la Maison des Syndicats d’Auxerre :

- 10h30, A.G. départementale unitaire

- 11 h 45, Manifestation départementale

 

Grève du 24 novembre

Vous trouverez ci dessous le tract d'appel pour la grève du 24 novembre. Une A.G. départementale est prévue à 10h salle Soufflot à Auxerre. Le rassemblement aura lieu à la place de l’Arquebuse à 11h30.

Le tract intersyndical (72 ko)

 

Forum social Local de Joigny

Le 6ème Forum Social Local se tiendra de 11h00 à 23h00 le samedi 17 octobre à la Halle aux Grains de Joigny.
La FSU y tiendra un stand.
Différents, mais ensemble..
Le FSL n’est en aucun cas la propriété d’une organisation,il s’agit d’un moment de rencontre des différentes composantes de la société civile. Indépendant des partis politiques, le FSL est un lieu où chacun est invité à participer aux débats.
Programme
Repas organisés par la Confédération Paysanne 89 (produits bio et locaux)
Musique avec le groupe Affinity (Rock-Blues) Répertoire de reprises qui a souvent le parfum du Southern-Rock... (Allman Brothers, Lynyrd Skynyrd etc.)
Un espace de rencontre avec associations, syndicats et partis politiques Stands, buvette approvisionnée par le bio commun, logiciels libres
Des prises de paroles et débats, une conférence et un Forum

vers 14h :
des témoignages de Joigny et du département Luttes en cours contre des licenciements, contre des fermetures de services publics, contre des projets néfastes à l’environnement, pour les Droits humains et citoyens...
vers 15h : atelier-réflexion André Larivière "Revendiquer, réagir, construire par diverses militances "viscérales"
vers 16h : jeux coopératifs de groupe animés par André Larivière
vers 17h30 : forum avec tous les participants Des solutions à construire ici et maintenant (exemples de la Maison Citoyenne, des AMAPPS, de projets de création d’emplois non délocalisables et de production bio, du co-voiturage, de la Défense des Services Publics...)
vers 19h : apéro concert avec le groupe de rock-blues Affinity
vers 20h30 : repas organisé par la Confédération paysanne 89 et musiques Un espace ouvert ouvert à toutes les organisations citoyennes icaunaises.
Venez présenter vos luttes, vos points de vue, vos projets : droits humains, droits sociaux, écologie, santé, services publics, alternatives de production, d’emploi, d’énergie, ...
programme complet sur http://yonne.lautre.net

Votation citoyenne

Le comité national contre la privatisation de La Poste qui regroupe plus de 50 organisations (partis politiques, syndicats et associations, dont le collectif Services publics de l'Yonne) lance une grande votation citoyenne contre la privatisation de la poste. Il essentiel que tout le monde s'exprime dans ce référendum populaire que le gouvernement nous refuse.Vous trouverez ci dessous les dates et lieux de vote.

- Toucy au lycée le jeudi 1er de 12h à 14h, le 3 octobre devant la Mairie et la Poste de 9h30 à 12h
- Avallon le 3 octobre devant la Mairie
- Joigny le 3 octobre au marché couvert le matin
- Migennes le 1er et le 3 octobre
-Tonnerre: le 3 octobre sur le marché de 10hà12h
- Sens le 2 et le 3 octobre matin en mairie et mairie annexe

 

Mobilisation du 7 octobre

Vous trouverez ci dessous le tract d'appel à la mobilisation pour le 7 octobre avec 2 rendez-vous départementaux à Auxerre : à partir de 12 h 30, pique-nique devant le MEDEF avec prises de paroles, à 17 h, rassemblement Place Cadet Roussel.

Le tract intersyndical (485 ko)

 

Communiqué de presse du SNEP 89

Vous trouverez ci dessous deux communiqués de presse du SNEP 89, l'un concernant les conditions de la rentrée et l'autre concernant les réquisitions d'installations sportives comme centres de vaccinations.

Le communiqué de presse sur les conditions de rentrée (20 ko)

Le communiqué de presse sur la réquisition d'installations sportives à Tonnerre (19 ko)

Manifestation le samedi 13 juin à Auxerre

Ce 13 juin doit être encore une nouvelle journée de mobilisation, à la hauteur des attaques subies pour continuer à nous faire entendre et contraindre le gouvernement à changer sa politique ! Manifestons Tous ensemble, salariés, jeunes, retraités, fonctionnaires, chômeurs, précaires Unis, déterminés et solidaires, pour gagner !

Nous avons tous rendez vous le samedi 13 juin 2009 à Auxerre à 10h30 place de l'arquebuse.

Le tract intersyndical à imprimer et à placer en salle des profs (212 ko)

 

Forum des services publics le 14 février 2009 à Auxerre

Pourquoi, comment défendre et développer les Services Publics ?

Vous avez un avis ? Venez l’exprimer au FORUM DES SERVICES PUBLICS samedi 14 Février 15h-19h salle Vaulabelle Auxerre

Les services publics sont notre richesse !

Avec : - Bernard Defaix Président de « Convergences Services Publics » - Mireille Le Corre responsable Santé à la Direction Nationale du PS - Olivier Prudhomme responsable national CGT Santé - Alain Raymont Conseiller en Formation continue - Philippe Vantheemsche responsable départemental CGT Cheminots

15h30 - Ouverture de 5 espaces de débat : - la Santé, - l’Education, - la Poste et les Télécommunications, - les Transports, - la Formation Professionnelle.

17h - Table ronde avec les intervenants invités, pour une synthèse des débats. Tout au long de l’après-midi : expositions, remise de documentations, rencontre avec des professionnels et des usagers des Services publics icaunais. Attac, Collectif antilibéral,Collectif Politis, CGT, CFDT, Collectif Services Publics avallonnais, FSL, FSU, La Gauche qui ne renonce pas, LDH, PC, PS, NPA, Solidaires, UFAL, Les Verts. Pour contacter le Collectif : services.publics.yonne@orange.fr